Vous aider à vous recentrer sur vos priorités
00 33 (0)9 51 91 39 01

L’accès aux marchés publics de la ville de Paris, une opportunité pour les PME ?

Les sondages réalisés auprès de dirigeants d’entreprises le montrent : les marchés publics demeurent difficiles d’accès aux TPE et PME. La complexité des procédures, la difficulté d’organiser une veille efficace des marchés, des délais de paiement trop longs ou encore les soupçons de copinage constituent autant de freins. Par son poids économique, la commande publique reste pourtant incontournable dans de nombreux secteurs d’activité.

Les pouvoirs publics ont exprimé leur volonté de renforcer le poids des PME dans la commande publique. Sans aller jusqu’à un « Small Business Act » à la française – la célèbre loi américaine de 1953 favorable aux petites entreprises dont une des clauses leur réservait 23 % des marchés publics fédéraux –  les gouvernements successifs ont expérimenté sur le sujet. C’est d’ailleurs un des enjeux du « choc de simplification » promu par le ministre de l’Économie. Derrière le choc des mots, c’est de simplification administrative et de renforcement de la publicité autour des marchés publics dont il s’agit. L’allègement et la dématérialisation des procédures constituent a priori des facteurs favorables aux PME.

C’est donc dans un contexte où de multiples actions sont menées pour favoriser  l’accès des TPE et PME à la commande publique que nous avons participé, à l’invitation  de la  CGPME Paris, à une réunion d’information organisée le 9 décembre dernier en présence de deux représentants de la direction des finances et des achats (DFA) de la Mairie de Paris, qui venaient s’exprimer sur les deux sujets suivants :

  • la présentation de la commande publique et de la politique d’achats de la Mairie de Paris,
  • les achats socialement responsables.

Une politique de gestion des relations fournisseurs attentive aux PME

La Ville de Paris passe en moyenne 1 000 marchés par an, consultables sur le portail électronique des marchés des acheteurs publics en Île-de-France (www.maximilien.fr).

Il est possible d’y créer des alertes mails ciblées sur des secteurs d’activité.

Marchés publics ville de paris

La collectivité parisienne accorde une vraie place aux PME dans sa politique de gestion des relations fournisseurs. De nombreuses directions sont concernées (espaces verts, voirie, propreté, patrimoine, systèmes informatiques, petite enfance, etc.) et un acteur phare pilote les marchés les plus importants : la Direction des Finances et des Achats.

Un site dédié aux entreprises (http://next.paris.fr/pro) leur permet d’entrer en contact avec les acheteurs de leur secteur par le biais d’un formulaire. Des réunions fournisseurs sont organisées par secteur. Elles sont annoncées par voie de presse spécialisée et dans le Journal Officiel. En outre, dans les secteurs d’innovation, des modalités spécifiques de rencontres avec les acheteurs, de type speed dating, sont mises en œuvre sous l’égide d’associations qui accompagnent les PME innovantes.

Les ressources offertes par l’environnement économique et institutionnel

L’accès à l’information demeure problématique car la sélection des informations les plus stratégiques peut se révéler très chronophage. L’entreprise peut recourir à des prestataires de veille mais le retour sur investissement n’est pas garanti. Les PME doivent exploiter les ressources que leur offre l’environnement économique et institutionnel. La CCI, la CGPME, des associations comme Pacte PME constituent ainsi des relais d’information et de conseil.

Les PME ont tout intérêt à s’allier pour présenter une taille critique dans leurs réponses aux appels d’offres. Le site maximilien.fr propose une bourse à la co/sous-traitance et la CGPME aide les entreprises à constituer des groupements. En outre, les clauses sociales de marchés publics, très présentes dans certains secteurs (espaces verts, bâtiment…), incitent à travailler avec des structures d’insertion par l’activité économique (SAIE).

L’assistance aux appels d’offre

Une assistante administrative peut  accompagner les TPE et PME dans le montage des dossiers d’appels d’offre, de la lecture du dossier à l’envoi de la réponse par voie postale ou par dématérialisation.

Contactez-nous pour savoir comment bénéficier d’une aide personnalisée dans ce domaine !

Contact

Nous contacter

contact@optimoffice.fr
+33 (0)9 51 91 39 01
128 rue des Grands Champs
75020 Paris